• 6-12 mois

Diversification alimentaire : comment fait-on ?

2 MINUTES (version texte)

Cette fois vous y êtes : votre enfant va pouvoir commencer à « manger ». Si cela est évidemment réjouissant, vous vous posez mille et une questions. Comment allez-vous faire ? Que pouvez-vous lui donner à manger ? Va-t-il aimer ? Sera-t-il allergique ? Comment cuire les aliments ? Comment lui faire comprendre ce qu’est une cuillère et une chaise haute ? Quand pourra-t-il manger comme « vous » ? Ces questions-là sont normales, tous les parents passent par là.


A table : doucement mais sûrement, tout est possible !

Pas de panique, tous les enfants du monde (ou presque) finissent par devenir des adultes qui aimeront la viande, le poisson, les fruits et légumes. Le bouleversement de la diversification alimentaire de votre bébé est aussi un cap à passer pour vous : il grandit.

L’OMS préconise l’allaitement maternel exclusif jusqu’aux 6 mois de votre bébé et l’allaitement maternel jusqu’à ses 2 ans, en complément d’une alimentation variée et équilibrée. Généralement, à partir de 6 mois, votre pédiatre vous dira de commencer1. En douceur. Il ne s’agit pas de donner une côte de bœuf à un bébé qui n’a pas de dents et pas d’estomac assez grand pour digérer.

A raison de 6 grandes étapes réparties entre ses 6 et ses 36 mois, votre bébé va apprendre à manger comme vous !

Patience et petite cuillère après petite cuillère, vous obtiendrez un enfant qui vers 36 mois, pourra partager les mêmes aliments que vous, tout en restant limité en sel et sucre.

On mange quoi : les grandes étapes des repas de bébé

A partir de 6 mois, si bébé tient sa tête et parvient à rester assis avec un support, il pourra commencer à manger. Au départ, ce sera une purée de légumes bien cuite, bien mixée et un seul légume à la fois pour qu’il puisse identifier le goût. Tout se fait en douceur les 2 premiers mois, une à deux cuillères à midi et le lait reste l’aliment de base.

Dès le début, vous pourrez aussi introduire des céréales infantiles à la fois pour couvrir de nouveaux besoins énergétiques mais aussi pour éveiller bébé au goût.

Puis au fur et à mesure, les quantités seront plus grandes et vous introduirez des compotes de fruits également.

Entre 6 et 8 mois vous pourrez introduire des protéines animales, des lipides et puis surtout des textures différentes2. Plus bébé grandit, moins les aliments seront mixés. Vous laisserez des « bouts », vous lui ferez explorer des recettes, des mélanges.

Il existe des menus « type » mais n’oubliez jamais que chaque enfant est différent : certains ont un gros appétit, d’autres un appétit d’oiseau, certains diront simplement NON et enverront la cuillère remplie de purée sur un mur rien que pour tester leurs parents.

Manger doit rester un moment de plaisir, pour lui comme pour vous ! Patience et respect des étapes vous aideront.

1 OMS (avril 2002), Stratégie mondiale pour l’alimentation du nourrisson et du jeune enfant, document A55/15, paragraphe 10

BA20-651

Nos autres sujets

Par thèmes

  • Nutrition
  • Développement
  • Bien-être
  • Famille

Par âges

  • Grossesse
  • 0-6 mois
  • 6-12 mois
  • 12-24+ mois